murblanc-eaunoire06
murblanc-eaunoire57
murblanc-eaunoire69
murblanc-eaunoire70
mur blanc / eau noire

2009, 6’,
muet/ vidéoprojection en boucle sur un mur blanc

La vidéo fait défiler des photographies de la ville de Belfast, montrant les peacelines (murs entre les quartiers protestant et catholique). Peu à Peu, apparaît un mur sous lequel file de l’eau (mur construit dans Alexandra Park pour éviter les conflits entre adolescents au début des années 90 et traversant un courant). Cette eau jaillit, en premier lieu comme contraste de l’image en mouvement avec les images fixes puis vient dissoudre ces images de peacelines jusqu’à faire naître un rythme où les murs noirs viennent s’alterner avec l’écume blanche, provoquant un flicker (alternance syncopée de noir et blanc). Ainsi la percée dans ces murs, dans cette frontière, renvoie-t-elle à l’espace présent de la projection, au mur réel et à toutes les limites qui contraignent le soi.

Catalogue du Collectif Jeune Cinéma

 


 

 white wall/black water

2009, 6’,
 no sound/ video screening, on a loop against a white wall

The video shows a series of pictures of Belfast’s peacelines (walls between catholic and protestant districts). A wall slowly appears under which water is flowing (the wall, which crosses a stream, was built in Alexandra Park to prevent conflicts between teenagers in the beginning of the 90s). This water spouts out, coming first as the contrast of a moving image against still images; then it dissolves the peaceline pictures, giving birth to a rhythm of alternating black walls and white scum, eventually leading to a flicker (a syncopated alternation of black and white). This break through the walls, through this border, thus echoes the current screening room and the real wall as well as any constraints to the self.

Collectif Jeune Cinema’s Catalogue