Pré-médium

Supposez qu’un article puisse se dévoiler à l’instar d’un dessin, traversé par les lignes de dialogue
entre deux interlocuteurs plutôt que se présentant comme le développement argumenté d’une thèse
ou l’analyse fine d’un périmètre. Les lignes ici semblent s’étirer d’une façon pointilliste,
rebondissent entre deux points de vue, et dressent peu à peu l’image d’une intuition intellectuelle.
Au fil des pages de cet essai, les lignes s’allongent, elles viennent par là dissiper le flou de cette
intuition pour épouser le contour de certaines idées, faire émerger des îlots de pensée et, dans ce
tressage au début incertain, engagent la compréhension de ce qui n’était qu’un « ressenti noétique ».
https://appareil.revues.org/2418